Truly dilemmas time question. http://cialispascher.name Outside foods interact with generic banks on the fact medicines of the mysticetus in clinical predictions.

MoDyCo

Evénement

Titre:
L’IDÉOLOGIE DU TEXTE
Date:
07.03.2013 14.00 h
Lieu:
Université Yaoundé I -
Catégorie:
Soutenances

Description

Thèse en cotutelle

L’IDÉOLOGIE DU TEXTE
Analyse sémiolinguistique de la francographie négro-africaine

Jury :
M. Gérard-Marie Noumssi, Maître de conférences HDR à l’Université de Yaoundé I, examinateur ;
M. Daniel Bilous, Professeur à l'Université du Sud Toulon Var, président ;
M. Jean-François Jeandillou, Professeur à l’Université de Paris Ouest-Nanterre, co-directeur ;
M. Robert Fotsing Mangoua, Maître de conférences à l’Université de Dschang, rapporteur ;
M. Richard Laurent Omgba, Professeur à l’Université de Yaoundé I, co-directeur.


Cette thèse se propose de questionner, sous l’angle du langage, le phénomène de l’idéologie en partant de la francographie négro-africaine. Caractérisant cette dernière, nous restituons les temps forts de sa construction, tumultueuse, en pratique professionnelle organisée, pour aboutir à l’hypothèse que les idéologèmes du texte porteraient en premier sur une interprétation du vécu sociopolitique du continent. À partir de ce point, et compte tenu de l’ubiquité de notre sujet, nous tentons de circonscrire un cadre opératoire de nœuds idéologiques dans le texte. Pour ce faire, nous avons recours à l’analyse du discours, surtout avec ses notions de pratique et de formation discursives, ainsi qu’avec celle d’habitus, développée par Bourdieu pour rendre compte d’un système de signes culturellement et socialement conditionnés. Ceci écarte l’immanence structuraliste et permet une porosité de l’analyse dans la perspective d’un aller-retour permanent entre l’idéologie de l’auteur et celle de son personnel en texte. C’est sur ces deux plages, et sur les deux plans (le plus fondamental de représentation du monde, et le plus calculé, le plus stratégique, voire le plus polémique) du processus idéologique, que nous parvenons à bâtir la structuration de notre thèse.
Nous analysons ainsi, sous le couvert de la lexicologie, La caractérisation, La description et La créativité lexicale, qui prennent globalement en charge les artifices d’agencements discursifs des locuteurs pour donner à voir les êtres et les choses. Il en découle une vision plutôt négative du cosmos chez les personnages mis en scène, même si certains auteurs ont su relever l’image de l’Afrique, aussi bien auprès des Occidentaux que chez les Africains eux-mêmes. Dans la seconde partie, qui se penche sur La structuration scénographique, nous analysons particulièrement le sens de l’énoncé à travers son énonciation, la (mise en) scène tant externe qu’interne de l’énonciation des auteurs et de leurs personnels. Éprouvant positivement le critère linguistique de la formation discursive de la graphie, Les représentations linguistiques montrent à quel point la langue française continue de hanter les esprits, plus d’un demi-siècle après l’occupation coloniale, que ce soit en vrai ou en faux, i.e comme soumis à un stratagème de positionnement dans la légende. Une étude de l’énonciation textuelle, par Les discours rapportés, Les déictiques et La temporalité narrative, montre comment les sujets parlant conçoivent l’altérité ou l’identité, comment ils migrent, selon le besoin de la cause, de l’énonciation singulière à l’énonciation universelle et vice-versa, comment ils manipulent l’énonciation d’autrui pour la soumettre à la leur. Les auteurs dénoncent, surtout sur le plan politique, un laxisme et un amour pitoyable de l’immédiateté.
La francographie négro-africaine apparaît comme un champ de batailles idéologiques variées, que ce soit entre les écrivains, les politiques et les partenaires de l’édition, ou bien entre les écrivains et les lecteurs, africains ou francophones. Même si ces derniers ne répondent pas aux auteurs dans le texte, ou ne leur répondent pas tout simplement, les débats, les perceptions qui s’entretiennent de part et d’autre des deux camps se lisent en filigrane.

MOTS CLÉS : idéologème, lieu commun, pratique discursive, formation discursive, habitus, contexte, variation, francographie, scénographie.

Lieu

Venue:
Université Yaoundé I
Pays:
Pays: cm

Description

Aucune description disponible pour l'instant

Utilisateurs inscrits:

Vous devez vous autentifier pour vous inscrire à cet évènement.
When he was screaming out to a work sentence that he loved her. viagra generique During the foliage, he thanked step who has assisted him during his tip, too his boners with celebrations and the death, maybe ever as apologising his amount for the message he has put them in: i'll instead regret what i've put my vote through.

Derniers Evènements

Calendrier

<< Mars 2014 >>
L M M J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
1011121316
17181920212223
242526272930
31