cover photo

Françoise Gadet

Ajouter comme ami
Françoise Gadet

À propos de moi

Information publique

Présentation

  • Présentation

    Activités

    Mon domaine de recherche est la sociolinguistique, de façon générale la sociolinguistique du français et secondairement son inscription dans la sociolinguistique générale. Je conjugue cette spécialisation à travers plusieurs thèmes : l’étude des français ordinaires oraux hors de France (surtout Amérique du Nord et Afrique noire), la syntaxe du français parlé ordinaire, l’étude de différentes formes de français non standard (en particulier dans les banlieues parisiennes), l’étude du style (variation inter-individuelle), une réflexion à la fois empirique et épistémologique sur la constitution de corpus, et l’histoire de la sociolinguistique ainsi que son inscription à la fois dans les sciences du langage et dans les sciences sociales.

     

    Projets internationaux

     

    - ANR Corpus International Ecologique de la Langue Française

    L’ANR franco-allemande CIEL_F a travaillé de 2008 à 2012 à constituer un corpus sur des situations de francophonie. Il s’agissait de réunir dans le plus grand nombre possible d'aire identifiées comme francophones (que le français y soit la seule langue en usage, ou en concurrence avec une ou plusieurs autres langue(s)), des enregistrements « écologiques », obtenus sans sollicitation de la part du chercheur et en milieu naturel d’occurrence.

    Trois situations identifiables partout dans le monde (à un certain niveau d’abstraction) ont été retenues : interactions en contexte familier (conversation lors d’un événement social ordinaire, familial ou amical), interactions d'activités professionnelles (réunions de travail), et interactions publiques de médias (émissions de radio locale, de préférence laissant la parole aux auditeurs) – à quoi peut s’ajouter un événement libre (par exemple une activité spécifique à une aire). Les enregistrements sont majoritairement audio. Une attention particulière a été prêtée à la présentation des métadonnées, avec l'hypothèse que celles-ci participent de l'intelligibilité des interactions.

    L’objectif est de constituer ainsi des corpus susceptibles d'être exploités dans différents modes d’analyses (études variationnelles ou variationnistes, analyse d'interactions, analyse de conversation, étude des français en contact, étude linguistique de l’oral, monographies locales ponctuelles), à partir d’enregistrements dont la sélection a été effectuée par des indigènes, au carrefour des pratiques langagières et des aires communicatives.

    La sélection des terrains, les recueils et les transcriptions (réalisées sous Praat) ont été effectués par des équipes locales, sur 15 zones différentes à travers le monde (comportant parfois plusieurs aires), sous le suivi des cinq équipes à l’origine du projet (Fribourg-en-Brisgau, avec Stefan Pfänder ; Lyon-2, avec Lorenza Mondada ; Halle-Saale, avec Ralph Ludwig ; Paris-10, avec Françoise Gadet ; Louvain-la-Neuve, avec Anne-Catherine Simon).

    Le site http://www.ciel-f.org/vitrine affiche depuis décembre 2012 des extraits de une minute, transcrits, anonymisés et accompagnés de leurs métadonnées, qui donnent un avant-goût de ce que seront les environ 200 extraits de 10 minutes chacun, qui seront peu à peu mis en ligne dans les années qui viennent (http://ciel-f.org/).

    L'objectif de CIEL_F est ainsi de contribuer à enrichir la documentation en corpus sur le français, en la diversifiant et en l'étendant à l'ensemble de la francophonie, sachant que la majorité des corpus disponibles à l'heure actuelle sont des données obtenues par entretiens. Il s'agit ainsi de diversifier le type de données auxquelles on a affaire dans les corpus, la francophonie accusant encore un incontestable retard par rapport à la documentation sur l'anglophonie.

     

    - ANR franco-britannique ANR-09-FRBR-037-01, 2010-2014

    www.mle-mpf.fr/

    L’objectif du projet est d’étudier les possibles influences des langues de l’immigration sur le français parlé à Paris et l’anglais parlé à Londres, en en faisant la comparaison à partir d’un certain nombre de phénomènes. Le corpus est constitué d'enquêtes procédant par le recueil de données de « langue des jeunes » en région parisienne, dont l’objectif ultime est la comparaison avec les données anglaises obtenues dans des circonstances comparables (à supposer que les différences socio-historiques entre Paris et Londres le permettent). Les enregistrements sont faits auprès de populations différenciées par le degré de contact qu’elles entretiennent avec des langues de l’immigration (pour l’essentiel, locuteurs vivant en milieu bilingue/biculturel, locuteurs en contact ponctuel avec les langues de l’immigration, locuteurs qui ne sont pas du tout en contact).

    Les informateurs sont enregistrés dans des entretiens (soit en tête à tête avec le chercheur, soit en dyades, selon ce que permet la situation), et autant que possible dans des circonstances écologiques (n’étant pas provoquées par le chercheur). L’objectif est de documenter et de décrire un certain nombre de phénomènes linguistiques, surtout sur les plans syntaxique et discursif (mais aussi phonique et lexical), et de se demander dans quelle mesure les différentes langues nationales des grandes villes occidentales ayant affaire à l'immigration se trouvent affectées par la présence de locuteurs ayant un autre background linguistique.

    Au seuil de la dernière année d'exercice, le corpus consiste en environ 36 heures enregistrées, transcrites/révisées/anonymisées (pour une mise à disposition du public sur le net, qui interviendra après la fin de l'exercice de l'ANR), représentant des entretiens

     

    - GTRC canadien: Le français à la mesure d'un continent: un patrimoine en partage

    http://continent.uottawa.ca/

    Langue de migration partie de France, le français s'est déployé à travers l’Amérique du Nord dans des communautés dont les frontières géopolitiques vont être modifiées à plusieurs reprises. Langue de contact, qui porte les traces d’échanges avec d’autres communautés. Langue de ralliement identitaire, autour de grandes questions de société. Les communautés francophones gardent les traces de ces mémoires qui déterminent ce qu’elles sont aujourd’hui et leur façon de composer avec les enjeux de l’avenir.

    L’objectif central du GTRC est de comprendre les tensions suscitées par le décalage entre frontières linguistiques et frontières identitaires, en constante recomposition. Il s'agit d'étudier l’intrication de ces frontières, à travers les pratiques et les représentations des locuteurs, ainsi que les communautés qu’ils ont constituées en Amérique française.

    Il place ainsi l’individu et sa langue au cœur du changement des sociétés. Ce programme aborde ainsi, dans une approche unifiée, les relations entre la langue comme objet cognitif et comme objet culturel. Pour rendre compte de la complexité de cette relation, le projet mobilise une équipe interdisciplinaire et internationale de spécialistes de plusieurs disciplines des sciences humaines. En prenant la mesure du patrimoine des francophones, en évaluant les effets des transferts culturels et linguistiques, en reconnaissant le rôle des représentations et des attitudes face à la langue, il s'agit de circonscrire les enjeux contemporains des communautés francophones, en milieu minoritaire, majoritaire ou multiculturel. Comment les représentations sur la langue agissent-elles sur les comportements des individus? En contexte multiculturel, quel est le rôle de l’école comme véhicule des normes de la communauté? Au-delà du fait francophone, le projet vise à faire avancer les connaissances sur le changement linguistique, la migration et l’interculturalité, et la dynamique des communautés minoritaires.

    Ce parcours des francophones sur plus de quatre siècles, nous lui donnerons vie dans le Corpus des français d’Amérique du Nord, base d'une première comparaison systématique des communautés francophones. Ce corpus reflètera le maillage entre francophones, anglophones et allophones qui ne cesse de modeler les dynamiques linguistiques et culturelles au Canada.

     

    Collaborations nationales et internationales

    Mes collaborations nationales se manifestent en particulier dans les collaborations de mes deux ANR (franco-allemande et franco-britannique): Michelle Auzanneau (Paris 3), Mireille Bilger (Perpignan), Mylène Blasco (Clermont-Ferrand), Béatrice Boutin (Toulouse), Paul Cappeau (Poitiers), Emmanuelle Guerin (Orléans), Médéric Gasquet-Cyrus (Aix-en-Provence), Sibylle Kriegel (Aix-en-Provence), Robert Nicolaï (Nice), Henry Tyne (Perpignan), Sandrine Wachs (Paris 3). Mes collaborations internationales sont très nombreuses, et je ne mentionne ici que celles qui se sont matérialisées dans les ANR, le GTRC canadien, ainsi que dans des co-tutelles de thèses : Hélène Blondeau (USA), Jenny Cheshire (GB), Michel Francard (B), Enrica Galazzi (I), Penelope Gardner-Chloros (GB), Ralph Ludwig (D), France Martineau (Can), Lorenza Mondada (CH), Wulf Œsterreicher (D), Stefan Pfänder (D), Carol Sanders (GB).

     

    Expertise

     

    Appartenance à des comités de rédactions de revues

     

    Revues françaises : Faits de Langue, Glottopol, Langage & Société, Le Français Aujourd’hui, Le Français en Afrique, Lidil, LINX, Marges linguistiques, Revue Française de Linguistique Appliquée

    Revues étrangères: Arena romanistica (Norvège), Cahiers de linguistique (Belgique), Journal of French Language Studies (Grande-Bretagne), Journal of Language Contact (Pays-Bas), Revue canadienne de linguistique appliquée (Canada), Rivista italiana di dialettologia (Italie), Sociolinguistic Studies (Espagne), Sociolinguistica (Allemagne)

     

    Participation au comité scientifique, de rédaction ou de lecture de collections

    Collection DYLAN « Prestige » Series, John Benjamins

    Collection Les Voies du français, Presses de l’Université Laval

    Collection Sciences pour la communication, Peter Lang

     

    Direction de collection

    Co-direction avec Martin Glessgen et André Thibault de la collection "Linguistique variationnelle" chez Garnier

     

    Activités d’organisation

    - Présidente de la section "Sociolinguistique et écologie des langues" au XXVe Congrès International de Linguistique et Philologie Romanes, Innsbrück, Autriche, septembre 2007.

    - Présidente de la section "Sociolinguistique" du 1er Congrès Mondial de Linguistique Française, Paris juillet 2008.

    - Co-organisation en septembre 2011 d’un colloque international, Université de Halle (Allemagne), en collaboration avec Ralph Ludwig (Université de Halle) : Langues en contact : le français à travers le monde

    [les actes sont en cours de préparation, sous la forme d’un numéro de Journal of Language Contact]

    - Vice-Présidente de la session “Rapports entre langue écrite et langue parlée” du XXVIIe Congrès International de Linguistique et Philologie Romanes, qui se tiendra à Nancy en juillet 2013.

     

    Responsabilités scientifiques

    - Co-direction de CIEL-F, ANR franco-allemande (Corpus International Ecologique de la Langue Française) – 2009-2011. Les porteurs du projet sont Stefan Pfänder (Allemagne) et Lorenza Mondada (France). Les autres responsables sont, à part moi, Ralph Ludwig (Allemagne) et Anne-Catherine Simon (Belgique).

    - Porteur de projet côté français de MLE/MPF, ANR franco-britannique (Multicultural London English/Multicultural Paris French) 2010-2014. Partenaires britanniques : Jenny Cheshire et Penelope Gardner-Chloros (Université de Londres).

    - Co-chercheur dans le projet GTRC canadien, Le français à la mesure d’un continent (2011-2017). Directrice du projet, France Martineau, Université d’Ottawa. Il y a 13 co-chercheurs à travers le monde.

    - Membre du conseil de laboratoire MoDyCo

     

    Encadrement de thèses et HDR

     

    Thèses soutenues, entre 2009 et 2012           

    - Emmanuelle Guerin, soutenance novembre 2006, Introduction de la notion de variation situatiolectale dans la grammaire scolaire par la caractérisation de deux opérateurs pragmatiques : on et ça

    - Emilie Bellanger, soutenance décembre 2007, La continuité stylistique et thématique dans les articles parus sur le Tour de France dans l'Auto et l'Equipe. Perspectives diachroniques : 1903-2006

    - Nicoletta Michelis, co-tutelle avec l'Università degli Studi di Brescia, Italie, soutenance mai 2008, Essai de caractérisation de la compétence sociolinguistique en situation de communication franco-italienne

    - Jamila Sebbar, soutenance décembre 2008, Dynamique linguistique et rapports à l'apprentissage du français par des adultes maghrébins en milieu migratoire

    - Jean-David Bellonie, co-tutelle avec l’université de Munich, Allemagne, soutenance le 18 septembre 2009, Ce que la didactique du français langue maternelle en Martinique peut tirer d'une étude sociolinguistique

    - Françoise Favart, co-tutelle avec l’Università Cattolica de Milan, soutenance le 30 octobre 2009, La représentation de l'oral dans les écrits littéraires

    - Wajih Guehria, soutenance le 17 novembre 2009, Fluctuations des représentations linguistiques en fonction de l'espace/temps du discours de référence. Cas d'étudiants algériens de la ville de Souk-ahras

    - Sahar Benslimane, soutenance le 11 décembre 2009, Attitudes et pratiques langagières des jeunes issues de l'immigration marocaine

    - Maria-Rosaria Compagnone, co-tutelle avec l’université de Naples, Italie, soutenance le 22 mars 2011, Le français et l'italien dans les nouvelles technologies

    - Julie Peuvergne, co-tutelle avec l’université de Fribourg, Allemagne, soutenance le 1er juillet 2011, De l'enquête ethnographique à l'analyse linguistique. L'exemple du discours rapporté au Cameroun

    - Mokhtar Ferhat, co-tutelle avec l’université la Manouba à Tunis, Tunisie, soutenance le 21 novembre 2011, Analyse du verbal, du paraverbal et du non verbal dans l'interaction humoristique à travers l'étude de one man show d'humoristes francophones d'origine maghrébine: Fellag, Gad et Maleh et Djamel Debbouze

    - Anna Makerova, co-tutelle avec l’université de Tcheliabinsk, Russie, soutenance le 6 décembre 2011, Enonciation identitaire dans un vernaculaire des jeunes français et russes (aspects comparatifs)

    - Diana Balaci, co-tutelle avec l’université de Craiova, Roumanie, soutenance le 13 décembre 2011, Les SMS en français et en roumain

    - Danielle Josèphe, soutenance le 12 décembre 2011, Le texte littéraire auto-biographique francophone, un outil de la construction de la compétence culturelle et interculturelle de l'apprenant de français langue étrangère

    - Javid Fereidoni, soutenance le 6 janvier 2012, Polyglossia: a domain analysis perspective

    - Elisa Verecchia, co-tutelle avec l’Università Cattolica de Milan, soutenance le 18 avril 2012, L'immigration d'origine africaine francophone en Italie

     

    Thèses en cours

    - Anne-Marie Busuttil ép. Bezzina, co-tutelle avec l’Université de Malte, première inscription en septembre 2008, soutenance prévue pour septembre 2013, La variation stylistique en maltais : étude des usages concrets de la langue appuyées sur une approche contrastive des phénomènes variationnels en maltais et en français

    - Roberto Paternostro, co-tutelle avec l’Università degli Studi di Brescia, première inscription en septembre 2010, soutenance prévue en mars 2014, Le "français parisien multiculturel" : aspects phonétiques et prosodiques

    - Sambou Sabina, co-tutelle avec l’université de Saint-Louis, Sénégal, première inscription en septembre 2011, Le français, les langues nationales et les langues étrangères au Sénégal. Recueil et analyse d'un corpus dans les villages d'artisans : étude sociolinguistique

    - Nacer Kaci, première inscription en septembre 2011, Phénomènes lexicaux chez les jeunes issus de l'immigration maghrébine en région parisienne

    - Joanne Andisi Kanguara, première inscription en septembre 2011, Les effets des langues maternelles dans le français des adolescents issus de l'immigration d'Afrique noire francophone

    - Maëlenn Le Roux, co-tutelle avec l’université de Sherbrooke, Canada, et co-direction avec l’histoire, première inscription en septembre 2012, Les français de Louisiane des XVIIIe et XIX siècles : ramifications et évolution de la langue au sein d'une population hétérogène

    - Anaïs Moreno, co-tutelle avec l’université de Louvain-la-Neuve, Belgique, première inscription en septembre 2012, Le discours rapporté dans la langue des jeunes : délimitations et modes d'interaction, de points de vue sociolinguistique, prosodique et pragmatique.

     

    HDR

    Mireille Bilger, décembre 2003,  Corpus et description grammaticale. La coordination comme illustration de cette mise en relation

    Paul Cappeau, novembre 2006, De la constitution à l'exploitation des données. Réflexions et illustrations.

    Jeanne-Marie Debaisieux, décembre 2008, Linguistique descriptive et didactique des langues étrangères. D'une cohabitation heureuse à une collaboration effective.

    Béatrice Akissi Boutin, soutenance le 15 septembre 2012, Vers une approche pluridimensionnelle de la variation

     

    Publications (à partir de 2006)

     

    2006

    - Co-direction du numéro 116 de Langage & Société, « Le ‘scandale’ du bilinguisme »

    en collaboration avec Gabrielle Varro.

    - « Le ‘scandale’ du bilinguisme » Introduction au numéro 116 de Langage & Société, 9-28 en collaboration avec Gabrielle Varro.

    - « France/Frankreich » in Sociolinguistics-Soziolinguistik, An International Handbook of the Science of Language and Society, Hgg von U. Ammon, N. Dittmar, K. Mattheier, P. Trudgill, Berlin/New York, Vol. 3, Walter de Gruyter, 1787-92.

    - « Hier comme aujourd’hui : quelques phénomènes de variation en syntaxe »

    in A la quête du sens, Etudes littéraires, historiques et linguistiques en hommage à Christiane Marchello-Nizia, Lyon, ENS Editions, 191-8.

    -  « La langue et le sociolinguistique » in Les enjeux sociaux du langage. Hommage à Bernard Gardin, Synergies France n° 5, 81-86.

    -  « Quelques réflexions sur l’espace et l’interaction »

    in Lingua e dialetto nell’Italia del duemila, a cura di Alberto Sobrero & Annarita Miglietta, Galatina, Congedo Editore, 15-30.

     

    2007

    -  « L’ordre de la langue dans le sociolinguistique »

    Sociolinguistica 20, 49-56.

    -  « L’oral et l’écrit dans les changements technologiques et idéologiques » in Les français en émergence, Coordonné par Enrica Galazzi & Chiara Molinari, Collection Transversales, Peter Lang, 131-142.

    -  « Identités françaises différentielles et linguistique du contact » in The French Language and Questions of Identity, Wendy Ayres-Bennett & Mari Jones (Eds), London, Modern Humanities Research Association and Maney Publishing, 206-216.

    - « Mélange des genres dans un JT ‘innovant’ » in Le français parlé des médias, Edité par Mathias Broth, Mats Forsgren, Coco Noren & Françoise Sullet-Nylander, Acta Universitatis Stockholmiensis, Stockholm, 221-241.

    -  « L’exploitation sociolinguistique des grands corpus. Maître-mot et pierre philosophale », en collaboration avec Paul Cappeau, Revue Française de Linguistique Appliquée XII-1, 99-110.

    -  « Où en sont les corpus sur les français parlés ? » en collaboration avec Paul Cappeau, Revue Française de Linguistique Appliquée XII-1, 129-33.

    -  « Le style en sociolinguistique : ce que nous apprend l’acquisition », en collaboration avec Henry Tyne

    Pratiques n° 135-136, 91-9.

    -  « Le livre, le caméléon et le singe savant » in Chantal Parpette & Marie-Anne Mochet (dir), L’oral en représentation(s). Décrire, enseigner, évaluer, Fernelmont, E.M.E., 17-32. La variation sociale en français2e édition revue et augmentée, 186 p.

    -  Co-direction deLINX  n° 57 : Etudes de syntaxe : français parlé, français hors de France, créoles

    En collaboration avec Emmanuelle Guerin

    -  « La variation de tous les français », in LINX 57, 155-64.

     

    2008

    -  « Ubi scripta et volant et manent » in Romanische Syntax im Wandel, Hgg von E. Stark, R. Schmidt-Riese & E. Stoll, Gunter Narr Verlag, Tübingen, 513-529.

    -  « Variation, contact and convergence in French spoken outside France »

    en collaboration avec Mari Jones, Journal of Language Contact, revue en ligne, 138-48.

    - « Le ‘mystère de l’homme parlant’ dans la linguistique française », Le Français moderne, numéro spécial pour le 75e anniversaire de la revue, 52-60.

    - « Le couple oral/écrit dans une sociolinguistique à visée didactique »

    en collaboration avec Emmanuelle Guerin, Le Français aujourd’hui n° 162, 21-27.

    -  « Migrant languages in France », in Enzyklopädie der Sprachen Westeuropas, Hgg von U. Ammon & H. Haarmann, Wieser Verlag, Klagenfurt & Wien. Vol 1, 459-69.

    - « Français populaire, ou français ‘marginal‘ ? », in La langue française dans sa diversité, Bibliothèque et Archives Nationales du Québec, 99-113.

    -  « Le bon français dans la francophonie : une question d’échelle et de clocher », en collaboration avec M.-L. Moreau, P. Bouchard, S. Demartin, E. Guerin, B. Harmegnies, K. Huet, F. Laroussi, A. Prikhodine, P. Singy, N. Thiam & H. Tyne, in La langue française dans sa diversité, Bibliothèque et Archives Nationales du Québec, 115-128.

    - « Deux nouveaux corpus internationaux : CIEL_F et CFA », en collaboration avec A. Dister, R. Ludwig, C. Lyche, L. Mondada, S. Pfänder, A.-C. Simon, I. Skattum

    Revue de Linguistique Romane Tome 72, n° 285-286, 295-314.

    - « L’œil et l’oreille à l’écoute du social », in Données orales. Les enjeux de la transcription, Mireille Bilger (dir) Les cahiers n° 37, Presses universitaires de Perpignan, 35-48.

    - « Les ‘français marginaux’ dans une perspective dialinguistique », in Luc Baronian & France Martineau (dir), Le français d’un continent à l’autre, Presses Universitaires de l’Université Laval, Québec, 171-91.

    -  « Les corpus oraux et la diversité des productions langagières », Verbum Tome XXX n°4, 261-73.

     

    2009

    -  « A propos de l’ouvrage de Didier de Robillard, Perspectives alterlinguistiques », Langage & Société n° 128, 143-54.

    -  Sociolinguistic Variation in Contemporary French, Co-direction avec Kate Beeching & Nigel Armstrong

    John Benjamins Publishing Company, série Impact n° 26.

    -  Introduction de la partie « Stylistic and syntactic Variation » de Sociolinguistic Variation in Contemporary French, 115-20.

    -  « Sociolinguistique, écologie des langues, etc. », en collaboration avec Aidan Coveney, Jean-Philippe Dalbera, Dominique Fattier et Ralph Ludwig, Langage & Société n° 129, 121-35.

    -  « Francophonie et typologie des situations », en collaboration avec Ralph Ludwig et Stefan Pfänder

    Cahiers de linguistique 34/1, 143-62.

    -  « Une notion mal importée : la face », en collaboration avec Bernard Conein, Cahiers de lexicologie n° 95, 2009 (2), 59-69.

    - « Arealtypologische Dimensionen der Sprachvarianz in der Frankophonie. Agypten als Modellfall eines ökologisch-empirischen Modells », en collaboration avec Cynthia Dermarkar, Ralph Ludwig & Stefan Pfänder

    Romanistisches Jahrbuch Band 59, 2009, 101-127.

     

    2010

    - « Enjeux de langue dans l’analyse de discours », Semen n° 29, 111-23.

    - « Sociolinguiste dans une grammaire : la variation pour une grammaire du français », Actes du XXVe Congrès International de Linguistique et Philologie Romanes d’Innsbrück, Iliescu Maria/Siller-Runggaldier Heidi M./Danler Paul (Eds), Innsbruck 2007. 7 volumes (ISBN 978-3-11-023191-5), Tome IV (ISBN 978-3-11-023199-1), Berlin, de Gruyter., 117 – 125.

    - « Transcrire, ponctuer, découper l’oral. Bien plus que de simples choix techniques »

    En collaboration avec Paul Cappeau, Cahiers de linguistique 35/1, 187-202.

    -  « Le locuteur comme champ de bataille », in M. Gasquet-Cyrus, A. Giacomi, Y. Touchard et D. Véronique (dirs), Pour la (socio)linguistique, Paris, L’Harmattan, 197-212.

     

    2011

    -  « What can be learned about the grammar of French from corpora of French spoken outside France », in Grammatik und Corpora 2009, Hgg M. Konopka, J. Kubczak, C. Mair, F. Sticha, U. Wassner, Tübingen, Narr Verlag, 87-120.

    -  « Les français africains – une occasion de retour sur quelques mythes », in Pluralité des langues, pluralité des cultures : regards sur l’Afrique et au-delà. Mélanges offerts à Ingse Skattum à l’occasion de son 70e anniversaire, Oslo, The Institute of Comparative Research, 248-57.

    -  « La palette variationnelle des français », in Le français en contact. Hommages à Raymond Mougeon, France Martineau et Terry Nadasdi (dir.). Coll. "Voies du français", Québec, Presses de l'Université Laval. 117-148.

    -  « La variation n’est pas une cerise sur le gâteau », in Recherches, didactiques, politiques linguistiques : perspectives pour l’enseignement du français en Italie, Sld M.-C. Jullion, D. Londei, P. Puccini, Editions Francoangeli, Milan, 33-43.

    -  « La séduction du binaire », en collaboration avec Henry Tyne, in On linguistic Change in French. Studies in Honor of R. Anthony Lodge, édité par D. Lagorgette & T. Pooley, Editions de l’université de Savoie, 55-68.

     

    2012

    -  « Mais qu’est-ce qu’il y a donc là de ‘naturel’ ? », Cahiers de recherche de l’Ecole doctorale en linguistique française n° 6, Editions Lampi di Stampa, Milan, 121-33.

    - « Comment ce que montrent les français d’Afrique s’inscrit/ne s’inscrit pas dans les dynamiques des français dans une perspective panfrancophone », en collaboration avec Béatrice Akissi Boutin, Le français en Afrique n° 27, 19-34.

    -  « Postface : les locuteurs et les savoirs sur les langues »

    Français aujourd’hui n° 176, 123-126.

    -  « La variation, des variétés à la variabilité », in Hétérogénéités et variation. Perspectives sociolinguistiques, didactiques et anthropologiques, M. Dreyfus & J.-M. Prieur (dir), Paris, Michel Houdiard Editeur, 27-38.

    -  « CIEL_F : choix épistémologiques et réalisations empiriques d’un grand corpus de français parlé »

    Revue Française de Linguistique Appliquée XVII-1, 39-54, n collaboration avec Ralph Ludwig, Lorenza Mondada, Stefan Pfänder & Anne-Catherine Simon.

    - « Une rencontre inachevée : la sociolinguistique de la langue et la syntaxe du français parlé », in Penser les langues avec Claire Blanche-Benveniste, in S. Caddéo, M.-N. Roubaud,  M. Rouquier et F. Sabio, dir, Presses de l’Université de Provence, 35-43.

    -  Direction d’un numéro des Cahiers de linguistique : « Construction des connaissances sociolinguistique. Variation et contexte social », 38-1.

    -  « Le savoir des sociolinguistes », Cahiers de linguistique 38-1, 5-17.

    - « Des données pour étudier la variation. Petits gestes méthodologiques, gros effets », Cahiers de linguistique 38-1, 41-65, en collaboration avec Emmanuelle Guerin.

    -  Direction d’un numéro des Cahiers de linguistique : « Construction des connaissances sociolinguistique. Du terrain au positionnement théorique », 38-2.

    -  « Le français panfrancophone saisi à travers un maillage de réseaux », Cahiers de linguistique 38-2, 63-88. En collaboration avec France Martineau.

     

Membre depuis
jeudi 1 janvier 1970 01:01
Dernière connexion
Il y a 1 an
  • Léda Mansour Sur le dialogue
    Il y a 4 ans

    Bienvenus aux nouveaux membres du groupe "Sur le dialogue" ...

  • Françoise Gadet
    Il y a 5 ans

    {actor} a mis à jour son avatar.

Groupes

Pas rejoint de groupes.