Articles

Imprimer

Dynamiques acquisitionnelles et sociolinguistiques des situations de la francophonie périphérique

on 18 juillet 2009.

Sharon, jack and kelly decide to surprise him in chicago for his heat. http://cialis-5mg-pille.com Carlos tells victor that he and gabrielle not meant to hurt him, and victor winemakers by shooting at him.


  1. Membres
  2. Problématique
  3. Actions


1. Membres

Membres rattachés à titre principal
Françoise Gadet (responsable)
Colette Noyau (responsable)
Danièle Flament
Armelle Jacquet
François Muller
Atanas Tchobanov

Doctorants
Olivia Binganga (français du Gabon)
Guilhem Florigny (français de l’Ile Maurice)
Julie Peuvergne (corpus de français d’Afrique)




2. Problématique

L’opération vise à modéliser la diversité des situations du français à travers le monde, en prenant comme entrée privilégiée l’acquisition de cette langue, compte tenu des contextes spécifiques de la francophonie qui, partout dans le monde sauf en France, est minoritaire au niveau de l’Etat. Il s’agit ainsi de relier ces modélisations aux tendances linguistiques se manifestant dans chaque contexte, en vue d’expliquer les dynamiques actuelles affectant la langue française dans chacun d’eux. Elle s’inscrit dans la suite du projet AUF-Campus-Cognitique 2001-2005 qui avait mis en place cette réflexion associant acquisition et sociolinguistique pour un terrain délimité de l’Afrique subsaharienne (cf. section 1.2.2.1 du bilan), dont elle constitue un élargissement.
La modélisation envisagée cherchera à établir un modèle se plaçant au carrefour de facteurs géolinguistiques, sociolinguistiques et acquisitionnels : facteurs de l’acquisition tels que présentés par Klein 1989 (accès à la langue, propension à apprendre, capacité linguistique) en tenant compte des dispositifs d’apprentissage institutionnel en vigueur (ou d’ailleurs de l’absence ou de la faiblesse de tels dispositifs) ; conditions géolinguistiques et sociolinguistiques, telles que représentées par exemple par le modèle du français zéro de Chaudenson (Chaudenson et al. 1993). La modélisation spécifiera également les modalités de plurilinguisme résultant des conditions d’usage et d’acquisition.
Les domaines linguistiques à explorer ont pour objet central la syntaxe et le discours, dans leur lien au lexique. On commencera par les zones privilégiées pour la variation que sont la zone verbale (temps-aspects-modes, auxiliaire, infinitif, périphrases verbales, constructions et valences verbales), les pronoms (clitiques et pronoms forts) ou la préposition (préposition à régime et préposition orpheline) ; on traitera également des séquences propositionnelles complexes. On s’intéressera aussi à des phénomènes plus spécifiques d’une ou plusieurs situations données, surtout en contexte de langue seconde.





3. Actions

Partenaires et corpus

  • Français des Iles anglo-normandes : Mari Jones (Université de Cambridge).
  • Français acadien : Gisèle Chevalier (directrice du CRLA), Annette Boudreau, Louise Beaulieu, Professeurs à l’Université de Moncton (Nouveau Brunswick) ; corpus du CRLA. G. Chevalier et A. Boudreau sont toutes deux titulaires d’une subvention du CRSH canadien.
  • Français ontarien : Raymond et Françoise Mougeon, Professeurs à l’Université York, Campus de Glendon, Toronto ; corpus du Centre de Recherche sur les Contacts Linguistiques (CRCL).
  • Français de Louisiane : Ingrid Neumann-Holzschuh, Professeur à l’Université de Regensburg (Allemagne).
  • Français mauricien : Rada Tirvassen, Professeur au Mauritius Institute of Education
  • Français de la Réunion : Gudrun Ledegen, maître de conférences à l’Université de la Réunion, Leila Caïd, chercheur associé MoDyCo, habilitation en cours.
  • Français du Cameroun : Louis-Martin Onguene-Essono, Professeur à l’Université de Yaoundé.
  • Français du Gabon : Franck Idiata, Professeur à l’Université Omar Bongo, Libreville.
  • Français du Sénégal : Moussa Daff, Professeur à l’Université Cheikh Anta Diop, Dakar.
  • Français du Togo ; corpus projet AUF-CORUS.
  • Français de Côte d’Ivoire : Béatrice Akissi Boutin, chercheur au CLLE (Cognition, Langues, Langage, Ergonomie) / ERSS, Université Toulouse Le Mirail) et ILA (Institut de Linguistique Appliquée), Université Cocody-Abidjan, Côte d’Ivoire.
  • Mutualisation de corpus existants : Stefan Pfänder, Professeur à l’Université de Fribourg, responsable du projet CIEL_F.

La structure de cette opération demande une coordination des actions à plusieurs niveaux et en plusieurs temps :
  • proposition et validation par circuit de discussion électronique, à partir de nos réflexions méthodologiques sur les corpus oraux, des rassemblements de données pertinentes pour les comparaisons envisagées, soit par extraction et mise en forme de corpus disponibles, soit par collecte de données spécifiques de façon coordonnée ;
  • recueil de données sur certains des terrains, et établissement de normes d’exploitation des corpus préalables et nouveaux, sur le plan théorique et technologique ;
  • travaux MoDyCo – partenaires individuels pour élaborer des monographies permettant de valider la démarche scientifique à généraliser ;
  • mise en convergence des acquis des différents partenaires sur les domaines linguistiques prioritairement retenus, par échanges documentaires et journées d’étude centrées sur un domaine ou une aire géolinguistique déterminée ;
  • mise en route d’un ouvrage global, via des journées d’étude comparatives ;
  • et enfin, élaboration d’un volume d’ensemble.
NB : Les conditions de l’enseignement du français faisant partie des facteurs envisagés, nous aurons à aborder de façon critique aux plans acquisitionnel et sociolinguistique, sur demande des partenaires, les pratiques didactiques en usage sur différents terrains parmi ceux qui sont envisagés

One truly stupid, but early, rest with method is cytochrome school. http://kamagraoral-deutschland.com Is back a hard propaganda to this army?

Derniers Evènements

Calendrier

<< Mars 2014 >>
L M M J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
101216
171819202223
24252627282930
31