Projet RMM2

Le projet RMM2 financé par l'ANR "Contenus et Interactions"  (2009- 20011) et piloté par Mathieu Bully  associe les sociétés RelaxNews, l'AFP, et les laboratoires de recherche L3I (EA 2118) et MoDyCo (UMR 7114).

Le projet RelaxMultiMédias 2 s’inscrit dans le cadre du développement d’une plateforme expérimentale couvrant l’ensemble du processus qui va de la production à la mise à disposition et visant à apporter des contenus et services personnalisés aux consommateurs d’information Loisir.
Les objectifs attendus du projet sont d’apporter des méthodes pour la mise en oeuvre d’outils informatiques génériques et robustes, de les mettre en pratique pour réaliser un outil d’extraction d’informations événementielles multilingue, de proposer des outils innovants de recherche et de navigation spatio-temporels et d’être en mesure de diffuser le plus largement possible l’information loisir.

  • Verrous et objectifs de l’extraction d’informations événementielles
Le problème posé relève classiquement de l’extraction d’informations (EI) mais présente plusieurs verrous technologiques.

1. Le premier concerne l’articulation entre les informations identifiées.
Si l’EI a fait des progrès importants dans l’identification des Entités Nommées (le QUI), de la localisation (le OU) ses résultats sont plus mitigés dans l’identification des expressions calendaires (le QUAND) et dans l’articulation entre ces trois informations repérées. Notre proposition vise donc à améliorer les résultats dans ce domaine de recherche en identifiant les régularités discursives qui régissent les sources afin de contourner des difficultés considérées comme actuellement insolubles (traitement des anaphores notamment).

2.  Le second concerne la visée générique de l’approche.
Actuellement, le traitement de sources dans une seconde ou troisième langue exige l’acquisition de nouvelles connaissances linguistiques (les patrons lexico-syntaxiques), donc sans possibilité d’effet d’échelle. Notre proposition vise à rechercher à partir de l’acquisition dans une langue L, les abstractions syntaxiques et discursives appelées dans la suite Patrons Abstraits (PA) qui guideront la recherche des moyens langagiers mis en oeuvre dans une langue L2 pour exprimer ces PA. Ces moyens langagiers pouvant être des procédés morphologiques (par exemple les déverbaux), morpho-syntaxiques (une structure syntaxique typée comme par exemple «le Type d’Entité Nommé TN1 est sujet d’un Type de Verbe TV1 ». Ce typage des éléments langagiers et des structures peut être une source importante de gain.
  • Vues: 4562
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.