Calendrier

Télécharger au format iCal
Louis de Saussure (Professeur à l'Université de Neuchâtel) : Temps verbaux et inférence pragmatique.
Lundi 01 Mars 2021, 14:00 - 16:00
Clics : 238
par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Contact Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Temps verbaux et inférence pragmatique
 
La représentation des procès (événements, activités, états) fait intervenir des informations provenant de plusieurs sources: conceptuelles (en particulier les classes aspectuelles), grammaticales (temps verbaux, adverbes) et pragmatiques (encyclopédiques et contextuelles). Il est bien connu que dans certains cas, il peut y avoir une forme de divergence entre ces types d'information, ou plutôt d'intégration entre elles, qui conduit à un résultat interprétatif particulier par enrichissement pragmatique. Nous nous concentrerons en particulier sur trois cas de figure: 1) l'imparfait qui ne décrit pas un arrière-plan dans le passé mais un événement ponctuel ("Le lendemain, il partait") ou un monde contrefactuel ("une minute de plus et le train déraillait"); 2) le passé composé en usage futur ("J'ai bientôt fini") et 3) le futur de sens épistémique ("Ce sera le facteur" énoncé après le coup de sonnette). Nous verrons à travers ces cas non seulement comment les informations sémantiques, grammaticales-procédurales et pragmatiques interagissent, mais aussi quels peuvent être les effets de sens qui motivent de tels usages, théoriquement complexes, de la langue. Nous proposerons de réunir ces effets sous la notion d'usage perspectival des temps verbaux, dans l'idée qu'ils donnent accès à des effets de point de vue. 
Lieu par lien zoom
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.