Calendrier

Télécharger au format iCal
Séance 7 Marion Fossard
Mardi 09 Avril 2019, 10:00 - 12:00
Clics : 319
par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dynamique discursive et marqueurs de référence : comment (différents) locuteurs ajustent-ils leurs choix référentiels lors d’une tâche collaborative de narration d’histoires ?

Marion Fossard. PR, Institut Sciences du Langage et de la Communication, Université de Neuchâtel

Lors d’un discours ou d’une narration, le statut cognitif des référents est rarement fixé une fois pour toute. Plutôt, chaque référent varie en accessibilité lorsque le discours progresse, influencé à la fois par la présence et la proéminence d’autres entités de discours, amenant le locuteur à constamment (ré)ajuster ses choix référentiels en lien avec le niveau d’accessibilité du référent ciblé. Si le contexte linguistique joue un rôle majeur dans le choix des expressions référentielles utilisées, d’autres facteurs interviennent également. Le contexte physique de la tâche – en particulier le rôle joué par l’information visuelle – ainsi que les ressources cognitives propres à chaque locuteur sont autant de facteurs qui viennent moduler les processus d’ajustement.

Dans le cadre de cette conférence, nous présenterons plusieurs résultats issus d’un projet de recherche FNS[1], utilisant une tâche collaborative de narration d’histoires en images. Cette tâche, menée auprès de locuteurs présentant des états cognitifs variés (participants jeunes, âgés, ou présentant une maladie d’Alzheimer), montre que l’ajustement référentiel est un processus complexe qui s’observe à différents niveaux de granularité : au niveau des marqueurs de référence (indéfinis, définis, pronoms) mais aussi du contenu de l’expression référentielle, et qui recrute différentes compétences cognitives à des moments spécifiques dans le discours.

[1] Fonds National Suisse (subside n° 100012-140269), Partenaires : Anne Lacheret (Paris Nanterre), Amélie M. Achim (Université laval. Québec), Jean-François Démonet (CHUV, Lausanne), Maud Champagne-Lavau (Aix-Marseille)..

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
More information Ok Decline