Calendrier

Télécharger au format iCal
Parcours de l’implicitation au sein des co-illocutions, Sophie Anquetil (CeReS EA 3648, Université de Limoges)
Vendredi 28 Février 2020, 14:00 - 16:00
Clics : 498
par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Parcours de l’implicitation au sein des co-illocutions

Force est de constater que ce que nous offre la réalité empirique, ce ne sont pas des énoncés qui indiquent « idéalement » la présence d’un acte illocutoire déterminé, mais plutôt des énoncés sur lesquels se superposent plusieurs actes de langage, parfois en divers points de la séquence linguistique, nous développons depuis quelques années la modélisation d’un phénomène appelé co-illocutions (Anquetil 2012, 2013, 2018). Cette modélisation des co‑illocutions vise à expliquer la formation de blocs pragmatiques, si ce n’est par la volonté délibérée du locuteur de masquer son intention communicative, tout au moins par un principe d’implicitation naturelle consistant à taire tout ce que l’interlocuteur est en capacité d’inférer. Articulant les concepts d’acte de langage, de genre discursif, de schéma narratif et de dialogisme, le schéma narratif de Greimas (1983 ; Greimas & Courtès, 1993) y est convoqué pour structurer les mécanismes d’anticipation perlocutoire mis en place par les locuteurs. La présentation de notre modélisation s’appuiera sur un corpus d’étude issu des auditions parlementaires permettant de lier les mécanismes d’implicitation aux modes de légitimation mis en place par l’activité d’expertise.

 

Bibliographie

Anquetil, S., 2012, « Comment les genres de discours construisent des phénomènes de co‑illocutions : le cas de l’éditorial » in Quand les genres de discours provoquent la grammaire... et réciproquement, C. Despierres & M. Krazem (éd.), Limoges, Lambert‑Lucas, 27-36.

Anquetil, S., 2013, Représentation et traitement des actes de langage indirects, Domaines linguistiques, Série Formes discursives, Paris, Classiques Garnier.

Anquetil S., 2018, « Des postures énonciatives aux formes de dialogisme produites par les structures interrogatives dans les débats politiques. L’exemple du débat d’entre-deux tours 2017 Macron-Le Pen », Cahiers de praxématique n°69, Montpellier, PULM. https://journals.openedition.org/praxematique/4646

Greimas, A. J., 1983, Du Sens, Paris, Seuil.

Greimas, A. J. & Courtès, J., 1993, Sémiotique. Dictionnaire raisonné de la théorie du langage, Paris, Hachette supérieur.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.